14, Jean Echenoz, Les Editions de Minuit.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Nous sommes en Vendée à la veille de la Grande Guerre, Charles et Anthime travaillent à l’usine Borne-Sève où l’on fabrique des chaussures, « toute sorte de chaussures : souliers pour hommes, dames et enfants, bottes, bottines et bottillons, derbys et richelieus, sandales et mocassins, chaussons, pantoufles, mules, modèles orthopédiques et de protection,  jusqu’au snow-boot récemment inventé, sans oublier le godillot qui tient son nom de son créateur, découvreur entre autres merveilles de la différence entre le pied gauche et le droit. Tout pour l’extrémité chez Borne-Sèze… ». Charles aime Blanche qui les voit partir aux côtés de  Padioleau, le garçon boucher, Arcenel, le bourrelier et Bossis, l’équarrisseur, tous camarades de pêche et de café, pour cette guerre qui ressemble fort à une partie de campagne en août 1914. Le déroulement de celle-ci pour ces garçons et cette femme  prendra un contour bien plus dramatique que ce départ,  la fleur au fusil, semblait présager. Et c’est toute le force de Jean Echenoz dans ce roman que de s’attacher aussi bien aux détails de cet épisode douloureux du début du XX ème Siècle que d’aborder  avec cette distance qu’il sait saisir grâce à sa formidable plume les ravages qu’elle causa. Un livre déroutant et singulier.

Philippe Soussan.

 



Poster un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *