La carte des Mendelssohn, Diane Meur, Sabine Wespieser éditeur.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

À partir de l’histoire d’Abraham Mendelssohn (1776-1835) fils du grand philosophe Moses et père du célèbre musicien Félix, Diane Meur trace la carte d’un roman-monde. Dans cette enquête-fiction nous croisons plus de 700 personnages descendants de Moses et Fromet Gugenheim. Elle rend compte ainsi de leur diversité, de notre diversité en restituant ces différents itinéraires avec brio. Il n’y a pas de commencement, pas de fin à cela. Et l’histoire se déplie au fur et à mesure que la narratrice trouve de nouveaux éléments lui permettant d’alimenter cette carte. Une très belle prouesse littéraire, un très beau roman.

Philippe Soussan.

Quelqu’un qu’on aime, Séverine Vidal, Sarbacane

CatégorieLittérature ado
ParMélanie

L’histoire commence par une rencontre ; celle de Matt et de sa fille de dix-huit mois, Amber. Mais Matt, s’il est heureux de se découvrir père, a d’autres projets que de s’occuper de la petite dans l’immédiat : il doit accompagner son grand-père Gary, atteint d’Alzheimer, sur les traces de son idole Pat Boone pour l’aider à revivre les souvenirs de sa tournée de 1958.
C’est pourtant « avec un bébé dans les bagages » qu’ils se rendent au San Antonio Airport.
Luke ne va pas bien ; coincé dans le mensonge, ne supportant plus la vie qu’on lui a imposée, l’adolescent prend la fuite. Direction l’aéroport.
Antonia revit depuis qu’elle a viré Joe de sa vie et est bien décidée à profiter de sa liberté retrouvée. Elle voit dans l’entretien professionnel qu’elle doit passer à Austin une chance de définitivement changer d’air. Sauf que…
Tous les vols sont annulés à cause de la tempête qui se prépare. Une bien mauvaise nouvelle au premier abord qui va pourtant permettre la rencontre des différents protagonistes. S’en suivra un magnifique voyage en van du Texas au Nevada, en passant par le Nouveau-Mexique, l’Arizona et la Californie, qui verra naître une profonde amitié entre les personnages et bouleversera le futur que chacun d’entre eux s’était imaginé.

Drôle et touchant, émouvant : voici un roman qui reste longtemps à l’esprit après la dernière page, une histoire qui, l’air de rien, vous emporte loin – sur les routes américaines comme dans les sentiments, vous fait sourire et pleurer et ne vous donne au final qu’une envie : ouvrir à nouveau le livre pour retrouver ces personnages si attachants et, avec eux, repartir en voyage.

 

Mélanie Delaporte.