L’année de grâce, Kim Ligett, éd. Casterman

CatégorieLittérature ado
ParMélanie

L'année de grâce Pour Tierney, l’avenir ne se résume qu’à deux options : devenir une épouse ou affronter une vie de dur labeur. Et ce n’est même pas un choix qui dépend d’elle, mais seulement du bon vouloir des hommes ; dans ce monde où les petites filles sont marquées du sceau de leur famille dès leur plus jeune âge, ses désirs n’ont aucune valeur.
Mais encore faudrait-il qu’elle revienne de l’année de grâce : comme toutes les jeunes filles lors de leur seizième année, Tierney va être envoyée loin du comté où elle a grandi pour vivre son année de grâce, et se débarrasser de sa magie capable d’ensorceler les hommes. Tierney a pourtant beaucoup de mal à croire à cette magie ; elle n’en ressent pas vraiment, et n’en voit pas chez les femmes qu’on brûle sur le bûcher en les accusant de l’avoir utilisée.
De l’année de grâce, Tierney ne sait presque rien, malgré ses tentatives pour en apprendre plus en grandissant ; le sujet est interdit, et les femmes qui en reviennent sont traumatisées, si ce n’est mutilées. Bientôt, elle y sera confrontée…

Ce roman dystopique, dur, puissant, féministe, est porté par une très belle écriture qui nous accroche des premières lignes et jusqu’à la fin. On y découvre une société où les femmes sont asservies par la peur, et où les hommes sont capables de se comporter en monstres pour défendre leurs intérêts… ou parfois, simplement pour permettre aux leurs de survivre…

Mélanie Delaporte

Marque Page du 2 juin 2021 – France TV

CatégorieRevue de presse
ParMélanie