Enfants du diable, Liliana Lazar, Seuil.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Sept ans après Terre des affranchis qui nous avait enchanté, nous retrouvons Liliana Lazar  avec ces Enfants du diable qui raconte l’histoire d’Elena Cosma, sage-femme seule mais robuste qui décide d’adopter un bébé. Ce sera celui de Zelda P. jeune femme fragile, rousse, mariée à un officier de l’armée décédé. Nous sommes le premier juillet 1978 à Bucarest, le petit Damian, aussi roux que sa mère, vient de naître. La politique nataliste du tyran Ceaucescu est en train d’être imposée aux femmes leur interdisant d’utiliser tout moyen de contraception avant d’avoir eu 4 enfants…

Six ans plus tard, Elena, éprouvant la crainte d’un éventuel revirement de sa vraie mère quitte Bucarest pour Prigor, village reculé de 600 habitants au nord de la Roumanie en Moldavie. Elle s’y occupera du dispensaire. La sage-femme n’aura en fait de cesse de sur-protéger Damian de tout danger venant de l’extérieur. À Prigor entre la maire despotique et cupide Miron Ivanov et le directeur de l’orphelinat « des enfants du diable » qui s’est ouvert en grande pompe en 1985, Eugen Moruzzi,  la vie s’écoule mais  la tragédie n’est pas loin  qui petit à petit va ravager le village et ses habitants.

Roman sombre où l’on retrouve l’univers de Liliana Lazar et cette Roumanie rude, livrée au joug d’un dictateur brutal et de ses séides mais qui malgré tout conserve sa part de mystère et qui ne vous laissera pas indifférent.

Philippe Soussan.

La renverse, Olivier Adam, Flammarion.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Antoine a fui le domicile familial et la petite ville de M. en banlieue parisienne pour la Bretagne et la ville de R. et ses remparts…

Il a trouvé refuge chez un libraire, Jacques. La mort accidentelle du maire de M., Jean François Laborde, 10 ans après sa fuite le replonge dans son passé familial et ses affres. Celui de son père, de son frère Camille exilé au Canada et sa mère Cécile Brunet, archétype de la mère de famille modèle au service de ses enfants jusqu’au jour où elle devient la principale adjointe du maire de M. et sa maîtresse. En accédant au « pouvoir » à M., Cécile Brunet va faire voler en éclat son univers familial qui ne supportera pas le scandale qui va surgir à la suite de révélations sur  des pratiques sexuelles illicites de Jean François Laborde. Toute la ville est en émoi, devient juge et parti. Antoine et Camille seront sacrifiés comme Laetitia la fille de l’édile et bien d’autres encore. La plongée dans ces univers familiaux émiettés se fait à travers la voix d’Antoine qui guide le récit. Le regard des enfants et adolescents sur ce monde d’adultes, ses luttes de pouvoir, d’argent confère au roman son souffle et sa force et ce qui semble si loin devient alors très proche…

Un beau roman.

Philippe Soussan.

La carte des Mendelssohn, Diane Meur, Sabine Wespieser éditeur.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

À partir de l’histoire d’Abraham Mendelssohn (1776-1835) fils du grand philosophe Moses et père du célèbre musicien Félix, Diane Meur trace la carte d’un roman-monde. Dans cette enquête-fiction nous croisons plus de 700 personnages descendants de Moses et Fromet Gugenheim. Elle rend compte ainsi de leur diversité, de notre diversité en restituant ces différents itinéraires avec brio. Il n’y a pas de commencement, pas de fin à cela. Et l’histoire se déplie au fur et à mesure que la narratrice trouve de nouveaux éléments lui permettant d’alimenter cette carte. Une très belle prouesse littéraire, un très beau roman.

Philippe Soussan.

Demande et tu recevras, Sam Lipsyte, Monsieur Toussaint Louverture.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Milo Burke est sur le point de perdre le travail qu’il occupe dans une petite université de New-York ; son travail de bureau consistait à trouver des mécènes pour alimenter les caisses de sa faculté. Il est le père de Bernie, jeune garçon qui le mène par le bout du nez, et le mari de Maura qui le délaisse elle aussi. Ce loser définitif va se voir offrir une dernière chance de se sauver en acceptant la mission que lui confie un ami de jeunesse immensément riche, Purdy Stuart : Retrouver un fils qu’il a eu mais pas reconnu et qui est revenu meurtri de la guerre. La chute inexorable de Milo dans cette Amérique  décrite avec beaucoup de causticité par Sam Lipsyte est celle d’un « homme ordinaire » aux prises avec les démons de nos sociétés modernes si avares en bienveillance. Elle donne lieu par là même à des rencontres improbables nous offrant des dialogues incisifs et drôles et ce tout au long du roman.

Mon livre de l’été !!!

Philippe Soussan.

Christoph Ransmayr, Atlas d’un homme inquiet, Albin-Michel.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

En 70 chapitres, 70 moments de vie à travers le monde que Christoph Ransmayr a arpenté tout au long de sa vie nous cheminons avec l’écrivain qui observe et imagine. De la Nouvelle-Zélande où des albatros ont bouleversé la vie d’un ornithologue chauffeur de bus et de sa fille,  à la Grèce d’Homère et d’Hérodote, en passant par la Birmanie, la Thaïlande ou le Laos hanté par la guerre, nous sillonnons la planète et la mémoire de ce grand auteur autrichien qui nous conduit dans ce livre « testament » a reconsidérer notre monde et ses usages. Un grand moment de littérature, de poésie où la pensée de Christoph Ransmayr éclaire le monde qu’il a inlassablement parcouru.

Philippe Soussan.

 

Dominique Sylvain, L’archange du chaos, Viviane Hamy.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Le commandant Carat et son groupe de la Brigade Criminelle sont confrontés à une série de meurtres aussi mystérieux qu’effroyables. Son fidèle second le lieutenant Colin Mansour a été écarté et c’est une jeune lieutenant énergique, Franka Kehlmann, qui a rejoint l’équipe, « Une équipe recomposée. Bergerin, Garut, Kehlmann. Un démotivé, un pépère et une novice… ». Ensemble ils vont essayer de démêler les fils de cette diabolique histoire. Le nouveau duo choisi par Dominique Sylvain séduit tout autant que les fameuses Lola Jost et Ingrid Diesel découvertes dans Passage du désir. La force du récit repose aussi bien sur les convictions et les fragilités des personnages, leur histoire que sur l’étrangeté du meurtrier qui semble se jouer de nos héros. Excellent polar sombre et noir aux multiples mystères.

Philippe Soussan.

 

Le principe Jérôme Ferrari, Actes Sud.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Werner Heisenberg (1901-1976) physicien allemand d’exception entouré d’autres scientifiques conçoit dans les années vingt, le Principe d’incertitude qui consiste en ceci: « dans le langage des hommes mais puisque c’est dans le langage des hommes qu’il faut l’exprimer, nous le ferons ainsi : la vitesse et la position d’une particule élémentaire sont liées de telle sorte que toute précision dans la mesure de l’une entraîne une indétermination, proportionnelle et parfaitement quantifiable, dans la mesure de l’autre. » Mais il n’en resta pas là et posa les bases de la mécanique quantique et obtint le prix Nobel de physique en 1932. Le propos de Jérôme Ferrari n’est pas de révéler l’âme de cet homme,  il tente en trois temps de poser « un œil par dessus l’épaule de Dieu » et de comprendre, de révéler les choix que firent ces hommes de science confrontés à l’horreur nazie. Le livre est un lent crescendo qui nous amène à une troisième partie du roman appelé Temps,  sublime.

Philippe Soussan.

Laurent Gaudé, Danser les ombres, Actes-Sud.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Lucine vient à Port-au-Prince pour annoncer à l’ex-compagnon de sa sœur Nine que celle-ci n’est plus. Ce retour vers la capitale qu’elle a abandonnée cinq ans auparavant pour s’occuper de sa sœur à Jacmel va la conduire « chez Fessou ». Appartenant à Prophète Coicou, ce lieu fut un bordel dans les années 1960 où la Politique et les Plaisirs de la chair se côtoyaient. Avec le temps la bâtisse a perdu de sa superbe néanmoins elle est le point de rendez-vous d’hommes et de femmes « de toute classe sociale, réunies en un établissement qui ne faisait aucune distinction entre les uns et les autres et offrait simplement à tous le temps du partage et de la conversation ». C’est là que se retrouvent Saul Kénol et Lucine au milieu d’autres personnages et tout peut arriver entre eux mais nous sommes en janvier 2010 et la terre gronde… Un magnifique livre, ode à la fraternité qui seule peut sauver de la peur et de l’oubli.

 

Philippe Soussan.

Le cœur du Pélican, Cécile Coulon, Viviane Hamy.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Quatrième roman de Cécile Coulon qui suit les pas d’Anthime jeune adolescent qui arrive avec ses parents et sa sœur Helena dans un nouvel environnement, une banlieue pavillonnaire comme il en existe beaucoup. La petite communauté qui les accueille sait intégrer quand il faut les nouveau arrivants, un barbecue, un repas ou une fête de quartier et voilà la famille d’Anthime adoptée. Cette adoption se fait d’autant plus vite que le jeune homme à un don, il court , il court très vite. Le Pélican c’est son surnom devient ainsi le porte drapeau du lieu et sous la houlette de Brice un professeur de sport du collège aigri il va entreprendre de devenir un champion, le meilleur de sa discipline. c’est donc un jeune homme ambitieux et sûr de lui qui s’engage dans la course qui doit le conduire qui sait aux Jeux Olympiques. Sa sœur le soutient, il aime une jeune fille Béatrice qui lui ressemble et puis un drame renverse tout… Suivre l’itinéraire de cet homme attachant à travers différentes étapes de sa vie, héros malgré lui, qui tombe, se relève mais n’abandonne pas est une belle manière de signer ce quatrième roman plein de promesses.

Philippe Soussan.

 

Léonor de Récondo, Amours, Sabine Wespieser éditeur.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Nous sommes à Saint-Ferreux-sur-Cher en 1908 chez les Boisvaillant. Victoire Champfleuri a épousé Anselme de Boisvaillant notaire de son état et ils vivent dans la maison familiale de ce dernier. Victoire vit aux côtés d’Anselme qui lui le plus souvent vit pour son étude. La maison est tenue par Huguette au service des Boisvaillant depuis l’enfance d’Anselme, à ses côtés Pierre son mari, homme à tout faire de la maison mais  revenu abîmé de la guerre de 1870  et la jeune Céleste. Dans cette atmosphère si convenue, si peu propice à un quelconque bouleversement,  à de quelconques émois Léonor de Récondo réveille merveilleusement les sentiments enfouis de ces personnages. Le bouleversement qui s’opère sous nos yeux se résume en un seul mot : Lumineux !!!!!

Philippe Soussan.