Certaines n’avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka, Phébus.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Ce livre si singulier, le deuxième de Julie Otsuka ne raconte pas une histoire mais toutes les histoires que vécurent ces femmes japonaises émigrées  aux Etats unis dans l’espoir d’un avenir meilleur au début du Vingtième siècle. En affrontant toutes ces épreuves : de la traversée de l’océan à l’arrivée en « terre promise » où un beau mari (qui l’est rarement en fait ! ) les attend mais pour les faire travailler jusqu’à la naissance d’enfants et la Guerre, le deuxième qui va définitivement les contraindre à un exil intérieur… Toutes ces femmes ont souffert mille maux et c’est leurs douleurs qui sont racontées  ici par Julie Otsuka avec ferveur et humanité, un beau roman.

Philippe Soussan.

 



Poster un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *