La clôture des merveilles, Lorette Nobécourt, Grasset.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Dès le titre nous retrouvons l’univers et le style de Lorette Nobécourt, cet univers qui nous avait transporté dans le très beau Grâce leur soit rendue paru en 2011. Il s’agit ici de relater le vie d’une sainte, Hildegarde de Bingen qui vécut au XIIe siècle. Pourquoi elle me direz-vous ? Et bien c’est l’auteur elle même qui écrit ceci : « Ni religieuse ni laïque je suis de sa clôture. Et quel bonheur d’écrire sur ce qu’on aime ! Non pas Hildegarde de Bingen, mais ce dont elle témoigne, et dont ma vie n’a d’autre ambition que de témoigner aussi, l’insoumission. Et qu’ainsi l’ombre jamais n’éteindra la lumière… ». De 1106 année où elle fut « offerte » à Dieu, elle a huit ans et entre au couvent de Disibodenberg rattaché au monastère de Saint-Disibod où,  trente ans plus tard elle y est élue abbesse. Elle découvre en 1141 « ce ciel ouvert de l’écriture, devant lequel H. va bientôt abdiquer, elle le connaîtra toute sa vie. » Bien d’autres événements vont venir émailler cette longue et belle vie, bien d’autres rencontres, d’autres combats aussi vont forger le destin de cet être lumineux. Et pour celles et ceux qui veulent prolonger le roman Grâce leur soit rendue, Lorette Nobécourt publie chez Grasset Patagonie intérieure, récit de son séjour au Chili et en Argentine sur les traces de Roberto et Unica…Tout aussi beau.

Philippe Soussan.



Poster un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *