Les lisières, Olivier Adam, Flammarion

CatégorieLittératures
ParPhilippe

L’histoire que  Paul Steiner vit se passe en 2011 dans un pays qui ne va pas bien et où lui-même semble mal porter sa « nouvelle » quarantaine. C’est à l’occasion d’un retour dans la maison de son enfance à Vigneux,  alors que sa femme Sarah vient de le quitter que Paul va affronter une série de tempêtes. Sa mère à l’hôpital il se retrouve aux côtés de son père tour à tour mutique ou cassant. Ses ami(e)s d’enfance qu’il recroise lors de ce retour, lui l’écrivain prodigue lui renvoient des constats désabusés de la vie en banlieue, aux lisières. Ce constat sévère qui n’épargne personne ni lui-même plonge notre écrivain dans des tourments qui se juxtaposent aux malheurs que vivent les japonais après la catastrophe de Fukushima. Enfin la vie politique française semble elle aussi vivre au rythme des poussées électorales mais pas seulement de la « blonde » ce qui creuse encore les relations conflictuelles que Paul vit avec son père et son frère, François. C’est au milieu de ce maelstrom que notre Paul/Olivier va devoir opérer les nécessaires transformations afin d’apaiser son existence.

Roman très autobiographique d’Olivier Adam qui me semble de temps en temps forcer certains traits qui met aussi parfois mal à l’aise mais qui dans la troisième partie finale emporte mon adhésion de lecteur.

 Philippe Soussan.



Poster un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *