Sublutetia t.3 : Le Ventre de Londres, Eric Senabre, Didier Jeunesse

CatégorieLittérature ado, Littérature jeunesse / albums
ParMélanie

Vous étiez nombreux à les attendre ; les voici de retour pour une dernière aventure !

Keren et Nathan vont une nouvelle fois se retrouver en danger. La faute d’Archibald, le père de Nathan, banni de Sublutetia plusieurs années auparavant pour une erreur qu’il est temps de réparer… Cette fois, on quitte Paris, direction Londres.

On retrouve, dans ce dernier tome, le rythme et l’esprit du premier. Impossible de s’ennuyer tout au long de cette lecture ! L’humour british est au rendez-vous, notamment avec l’apparition de deux anglais plutôt loufoques… Mais il est tellement difficile de vous parler de ce livre sans trop vous en révéler que je vais m’arrêter là… Après avoir abordé un point qui me semble important : mon sentiment quant à la fin.

Lorsque je suis plongée dans une lecture, je me laisse en général porter jusqu’à la dernière page. Je suis parfois agréablement surprise, parfois déçue de la tournure des évènements. Mais avec Le ventre de Londres, j’ai commencé à penser à la fin dès les premiers chapitres. Peut-être parce que je savais que j’avais en main le dernier tome, et que je devrais bientôt dire adieu à Nathan et Keren. Certainement parce qu’Eric Senabre a (consciemment ?) voulu nous torturer en nous annonçant très tôt la probable fin… Toujours est-il que c’est avec une angoisse mêlée d’impatience que j’ai parcouru les toutes dernières pages. Et si j’ai failli maudire Eric au dernier chapitre, il nous offre un épilogue de toute beauté… 

 Mélanie Delaporte



4 commentaires sur “Sublutetia t.3 : Le Ventre de Londres, Eric Senabre, Didier Jeunesse”

  1. La fin avant le début | Le blog d'Eric Senabre dit:

    […] récemment, j’ai eu le plaisir de lire une très gentille critique de Sublutetia 3, qui sous-entendait avec bienveillance que, peut-être, j’avais eu envie de torturer mes […]

  2. brunel dit:

    bonjour Mélanie
    vos commentaires et vos choix sont de bon conseil, mais pourriez vous préciser la tranche d’age recommandée pour les livres que vous présentez ? et pour celui ci par exemple ?
    merci d’avance

  3. Mélanie dit:

    Bonjour et merci,

    C’est vrai, il faudrait que je pense à pense à donner des indications d’âge…
    Pour la trilogie Sublutetia, elle est accessible à partir de 10 ans et il n’y a pas d’âge limite pour en profiter !

  4. Anna Gonnot dit:

    Bonjour, j’ai lu ce livre, ainsi que les deux tomes précédents. Je l’ai trouvé génial et très touchant. Je le conseille vraiment aux personnes qui ne l’ont pas lu. Et je remercie Mélanie de me l’avoir conseillé.

Poster un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *