Animations de Rentrée Littéraire

CatégorieEvénements
ParPhilippe

Bonjour à toutes et tous,

La douceur de l’été va peu à peu laisser place à la frénésie de la rentrée, Rentrée foisonnante en tout cas pour ce qui concerne les fictions publiées. Ce foisonnement éditorial si propice à la découverte de livres singuliers proposant, un itinéraire, un projet, une idée ou simplement faisant entendre une voix qui enivrera nos soirées automnales et conduira peut-être son auteur/re au Graal représenté par les prix littéraires de l’automne.

Mais nous n’en sommes pas là et comme vous le savez une belle histoire doit être racontée en suivant son cours et avant de tenter de se rapprocher du dénouement nous devons démêler les pelotes qui nous conduiront à ce dernier.

Pour commencer cette histoire je vous propose de venir le vendredi 22 septembre prochain à partir de 18H à la librairie pour découvrir le dernier roman publié par Kaouther Adimi, Nos richesses, Seuil.

Il est question dans ce beau roman sorti ces jours-ci d’une librairie créée à Alger par Monsieur Edmond Charlot, un illustre prédécesseur qui fut le premier éditeur d’Albert Camus et qui fit bien d’autres choses encore pour la Culture Méditerranéenne, sa librairie s’appelait Les Vraies Richesses…

Puis,

Le mercredi 4 octobre à la médiathèque de Lardy, soirée Rentrée Littéraire, les coups de cœur de la librairie et du libraire.

Le vendredi 6 octobre à 20 H aux Travées, soirée Rentrée Littéraire avec le réseau des médiathèques, venez présenter un livre que nous avons choisi, 15 romans et au bout de cette soirée une petite surprise…

Vendredi 13 octobre soirée rentrée Littéraire à la médiathèque de Vert-Le Grand.

Vendredi 20 octobre soirée de rentrée Littéraire à la médiathèque de Chilly-Mazarin.

Vendredi 10 novembre soirée rentrée Littéraire avec le Coq à l’âne à Viry-Châtillon.

 

Belle rentrée à toutes et tous.

Philippe Soussan.

 

Graham Swift, le dimanche des mères, Gallimard.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Nous sommes le 30 mars 1924 dans le Berkshire, Jane (Jay) Fairchild, jeune domestique orpheline employée par les Niven s’apprête à profiter de cette journée de congé donnée par les aristocrates à leur domestique pour rendre visite à leur mère. Que va-t-elle faire? Lire qui est sa passion, se promener à bicyclette dans la campagne anglaise… Non elle va retrouver son jeune amant Paul Sheringam  chez lui alors qu’il doit épouser Emma Hobday. Ce dimanche, dans cette demeure vide et majestueuse à Upleigh, les deux jeunes gens se découvrent et Jane éprise de liberté, amoureuse de la vie et des livres va peu à peu remplir la feuille vierge qui lui tenait lieu de vie jusqu’à présent…

Un beau roman tout en nuance sur l’émancipation d’une femme en ce début de XXème siècle marqué par la Grande Guerre dans l’Angleterre du roi Georges V.

Philippe Soussan.

Tanguy Viel, Article 353 du code pénal, Minuit.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Martial Kermeur, ouvrier spécialisé de cinquante ans a subi le contrecoup d’un plan de licenciement qui a frappé l’Arsenal de Brest où il travaillait.

il vit désormais avec son fils, Erwan né en 1981 dans une annexe du « château » appartenant à la ville ou il réside en attendant une prime de licenciement qui va lui permettre d’assurer son avenir… Il en assure l’entretien.

Le maire, Martial Le Goff soutient un projet immobilier qu’un homme peu scrupuleux est venu lui vendre, Antoine Lazenec. Cet homme a convaincu un grand nombre des habitants de la Presqu’île qu’une station balnéaire allait bientôt voir le jour sur les ruines du « château » et leur amener prospérité. Et c’est ainsi que leurs destins vont basculer… Le livre est un long dialogue entre un juge d’instruction chargé d’instruire l’affaire Kermeur et Kermeur lui-même qui nous déplie son histoire. Celle qui l’a conduit à commettre l’irréparable.

Livre magnifique qui relève une part du mal sociétal qui nous frappe à travers la destinée de cet homme ordinaire tout en prenant soin de conserver grâce à la finesse de la conduite du récit, une grande humanité et une grande proximité.

Du bel ouvrage.

Philippe Soussan.

Article dans Le Parisien du 20 janvier 2017

CatégorieRevue de presse
ParMélanie

Dédicace Emilie Frèche

2017

CatégorieEvénements
ParPhilippe

Bonjour,

A l’aube de cette nouvelle année que je vous souhaite à toutes et tous belle et chaleureuse, il me semble opportun de partager avec vous ce que pourrait être une partie de l’avenir de la librairie mais aussi de vous informer de la première animation (il y en aura beaucoup d’autres bien sûr) qui va avoir lieu en janvier.

L’avenir d’abord, j’envisage (comme certains le savent déjà) de créer une association des Amis des Vraies Richesses, cette association aurait deux objets principaux :

-Favoriser et promouvoir le livre et la lecture sur le territoire dans et hors la librairie en créant par exemple un cercle de lecteurs/trices, en proposant des animations, en faisant vivre l’esprit de la librairie partout où il est le bienvenu.

-Préparer la journée du samedi 15 juin 2019 : Les dix ans de la librairie qui restera je l’espère longtemps dans nos mémoires comme un beau moment avec je m’y engage de belles surprises !!!

J’ai une petite idée sur le nom de la personne qui pourrait présider cette association mais il reste à pourvoir deux postes, un ou une secrétaire et un ou une trésorier/ère afin de mener cette embarcation vers de beaux rivages.

Dans l’immédiat et pour bien commencer l’année, la librairie a été invitée à devenir un personnage d’un roman, celui d’Emilie Frèche qui est paru chez Hachette en janvier et qui s’intitule Je vous sauverai tous. Sur le thème de l’embrigadement d’une jeune fille, ce livre destiné aux ados mais qui me semble être voué à un public plus large se passe en grande partie sur notre territoire et la librairie est une des composantes du récit.

Nous avons donc le plaisir de recevoir Emilie Frèche le vendredi 20 janvier à partir de 18H à la librairie pour nous parler de cette fiction.

Au crépuscule de cette journée alors que la nuit gagne je fais le vœu de pouvoir encore longtemps avoir le privilège d’être entouré d’un public si bienveillant, de personnes si attachées à l’esprit d’une librairie indépendante et d’amis qui veillent et que je remercie pour tout.

Philippe.

Louis Pasteur contre les loups-garous, Flore Vesco, Didier Jeunesse

CatégorieLittérature ado, Littérature jeunesse / albums
ParMélanie

Louis Pasteur contres les loups-garousLouis Pasteur, jeune homme de dix-neuf ans, vient à Paris pour étudier à l’institution royale Saint-Louis. Provincial boursier au milieu de tous ces jeunes gens aisés et bien éduqués, il détonne par son manque de manières et par son courage. Il ne désire qu’étudier et se consacrer à la science et ignore encore le premier soir, lorsqu’un élève est étrangement agressé, que ses projets risquent d’être mis à mal par un mystérieux ennemi…
Dans l’école de filles d’en face, Constance de Villeneuve-Letang veille à la discipline de ses camarades ; jeune fille de famille noble, gracieuse et parfaitement éduquée, elle sait aussi parfaitement s’intégrer au décor. Bref, tout ce qu’on attend d’une jeune fille en 1840.
Mais Constance est bien plus que cela, même si elle l’ignore elle-même ; sa rencontre avec Louis  va marquer le début de sa métamorphose.
Tous deux vont mener l’enquête pour comprendre ce qui se trame certaines nuits dans les couloirs du pensionnat, Louis usant de sa science et Constance tournant de plus en plus le dos aux conventions, au risque de détruire sa réputation.

Mélangez de la science, de l’humour ainsi qu’une dose de frisson à l’aide d’une plume de qualité, et vous obtenez Louis Pasteur Contre les Loups-Garous.
Comme dans son précédent roman et pourtant de manière totalement différente, Flore Vesco fait preuve de talent lorsqu’il s’agit de manier les mots ! Le vocabulaire scientifique est bien sûr de la partie, se mêlant au quotidien jusqu’à décrire la couleur des cravates du doyen et, même si je ne sais toujours pas de quelle couleur est l’oxyhydroxyde de fer, je ne peux que vous recommander cette lecture.
Oui, je l’avoue, je n’ai pas compris tous les mots que j’ai lus. Je n’ai pas ouvert le dictionnaire à chaque fois, puisque j’en aurais bien vite oublié le sens (et l’orthographe). Mais le talent de Flore Vesco est aussi là : nul besoin de tout comprendre pour avoir envie de continuer de tourner les pages.

 

Mélanie Delaporte.

Animations de la rentrée à la librairie.

CatégorieEvénements
ParPhilippe

Nous commençons le mercredi 28 septembre (16H30-18H) où nous recevons Flore Vesco qui après un premier livre chez Didier jeunesse, De cape et de mots, viendra nous présenter Louis Pasteur contre les Loups Garous, paru chez Didier Jeunesse aussi.

Le samedi 1er octobre (18H-20H) nous recevons, dans le cadre de la participation de la librairie au Festival VO-VF : la parole aux traducteurs, qu’organise nos amis de la librairie Liragif à Gif-Sur-Yvette du 30 septembre au 2 octobre, Sylvie Cohen, Traductrice de l’œuvre d’Amos Oz, qui viendra nous parler de son dernier livre qui vient de paraître chez Gallimard, Judas.

Puis le mercredi 12 octobre à partir de 19H nous recevrons Olivier Truc, l’auteur du Dernier lapon et du Détroit du loup qui publie le 3 octobre prochain La montagne rouge chez Métailié (le retour de la fameuse police des rennes !!!), une belle soirée polar à venir mais pas que…

La Rentrée Littéraire de la librairie sera présentée à la médiathèque de Longjumeau le samedi 8 octobre à 15H. À la médiathèque de Villemoisson le vendredi 14 octobre à 20H et lors d’une soirée organisée par Le Coq à l’âne, à Viry-Châtillon le mercredi 19 octobre à 20H.

Deux autres présentations sont aussi prévues en novembre, le vendredi 4 à 20H à la médiathèque de Vert-le-Grand et le vendredi 18 à 20H aussi à la médiathèque de Chilly-Mazarin.

D’autres projets, qui me tiennent à cœur sont encore en gestation : Un café littéraire avec un éditeur/éditrice ou une présentation de la rentrée littéraire sur le territoire, d’autres partenariats avec des librairies proches à l’instar du festival VO/VF porté par la librairie Liragif…

Belle rentrée à toutes et tous.

Philippe Soussan.

 

 

De Cape & de Mots, Flore Vesco, Didier Jeunesse

CatégorieLittérature ado, Littérature jeunesse / albums
ParMélanie

Séraphine Marie-Geneviève Alexandrina de Notre-Dame Chancies du Jousselinier Senestre lez Castiche de l’Auberivière sié l’Ostel de la Colline, dite Serine, est une jeune fille espiègle, qui a toujours préféré les pirouettes aux bonnes manières que sa mère tente désespérément de lui enseigner.
Alors, lorsque Serine décide de devenir demoiselle de compagnie auprès de la reine, sa mère la comtesse est persuadée qu’elle n’a aucune chance à la cour.
Peu importe, Serine prend la route, intrépide, prête à tenter sa chance au palais. Mais être demoiselle de compagnie est une véritable épreuve, surtout lorsque l’on s’attire l’inimitié de ses camarades… Mais la jeune fille est pleine de ressources et ne se laisse pas facilement décourager !

Voilà un roman plein de poésie, d’humour et de malice ! Il nous plonge dans un univers proche du conte, avec une héroïne espiègle et intelligente et de nombreux personnages hauts en couleur.
Flore Vesco manie les mots avec charme, en déterrant certains des tréfonds de notre langue et en inventant d’autres aussi intrigants qu’une esperlune !
Rien d’étonnant, donc, que ce roman ait remporté plusieurs prix depuis sa sortie !

Pour en écouter un extrait, c’est ici.

Mélanie Delaporte.

Enfants du diable, Liliana Lazar, Seuil.

CatégorieLittératures
ParPhilippe

Sept ans après Terre des affranchis qui nous avait enchanté, nous retrouvons Liliana Lazar  avec ces Enfants du diable qui raconte l’histoire d’Elena Cosma, sage-femme seule mais robuste qui décide d’adopter un bébé. Ce sera celui de Zelda P. jeune femme fragile, rousse, mariée à un officier de l’armée décédé. Nous sommes le premier juillet 1978 à Bucarest, le petit Damian, aussi roux que sa mère, vient de naître. La politique nataliste du tyran Ceaucescu est en train d’être imposée aux femmes leur interdisant d’utiliser tout moyen de contraception avant d’avoir eu 4 enfants…

Six ans plus tard, Elena, éprouvant la crainte d’un éventuel revirement de sa vraie mère quitte Bucarest pour Prigor, village reculé de 600 habitants au nord de la Roumanie en Moldavie. Elle s’y occupera du dispensaire. La sage-femme n’aura en fait de cesse de sur-protéger Damian de tout danger venant de l’extérieur. À Prigor entre la maire despotique et cupide Miron Ivanov et le directeur de l’orphelinat « des enfants du diable » qui s’est ouvert en grande pompe en 1985, Eugen Moruzzi,  la vie s’écoule mais  la tragédie n’est pas loin  qui petit à petit va ravager le village et ses habitants.

Roman sombre où l’on retrouve l’univers de Liliana Lazar et cette Roumanie rude, livrée au joug d’un dictateur brutal et de ses séides mais qui malgré tout conserve sa part de mystère et qui ne vous laissera pas indifférent.

Philippe Soussan.

Passage de Philippe dans La Grande Librairie, 10 mars 2016

CatégorieRevue de presse
ParMélanie